featured_ceux-qui-veulent-ma-mort

CEUX QUI VEULENT MA MORT

Une pompière parachutiste et un garçon endeuillé se battent pour leur vie alors que deux assassins implacables les poursuivent à travers un incendie qui fait rage dans la nature sauvage du Montana.

Critique du film

Thriller d’action sur fond de complot criminel, entre le mélodrame et le survival en terrain hostile, Ceux qui veulent ma mort mêle les genres et offre à Angelina Jolie un rôle hors des sentiers récemment empruntés par l’actrice. Après la mise en scène de plusieurs longs métrages majoritairement réussis (Au pays du sang et du miel, Invincible…), elle se retrouve à nouveau tête d’affiche d’un film musclé, chez Taylor Sheridan (Wind river). Elle y incarne une « smoke jumper », femme de feu chargée de surveiller les vastes bois du Montana. Marquée par un traumatisme passé qui hante son existence – après qu’elle n’ait pu sauver trois adolescents pris dans les flammes -, elle rumine sa culpabilité du haut d’une tour de guet, l’isolement comme expiation. Quand elle trouve sur son chemin un jeune garçon maculé de sang, Connor, visiblement égaré et en fuite, c’est l’opportunité d’une rédemption alors que l’adolescent est visiblement poursuivi par deux hommes (Nicholas Hoult et Aidan Gilen) bien décidés à l’éliminer.

Chasse au petit homme

Co-écrit (à partir du roman de Michael Koryta) et réalisé par Taylor Sheridan, à qui l’on doit également les solides scénarios de Sicario et Comancheria, Ceux qui veulent ma mort ne joue pas la carte de l’originalité dans son postulat on ne peut plus classique : d’un côté deux tueurs à gages sans pitié, de l’autre un feu de forêt impressionnant. Quant à l’intrigue de conspiration, elle n’apparait finalement que comme un prétexte à cette chasse à l’homme et à la rencontre entre Hannah et Connor. Au lieu de développer ce pan narratif, le film privilégie l’action et la menace gigantesque qui plane dans les bois secs du Montana pour nourrir son intensité. On appréciera également l’auto-critique que semble avoir fait Sheridan, nous épargnant désormais les violences contre les protagonistes féminines, offrant avec ce nouveau thriller deux personnages plus redoutables avec Hannah et Allison (Medina Senghore).

Entre quelques scènes de fusillade – dont on sait qu’elles sont souvent les moments de fulgurances du cinéaste -, Ceux qui veulent ma mort parvient globalement à trouver un équilibre décent entre action et moments de respiration, pour tenter de faire jaillir un soupçon d’émotion. L’occasion parfaite pour Jolie de rappeler qu’elle peut passer d’un registre à l’autre en deux scènes, avec une certaine aisance.

Bande-annonce

3 décembre 2021 sur Canal+ – De Taylor Sheridanavec Angelina JolieFinn LittleJon Bernthal