featured_bull

BULL

La fiche

Réalisé par Annie Silverstein  – Avec Amber Havard, Rob Morgan
Etats-Unis – Drame – Sortie : 2019 – Durée : 101 mn

Synopsis : Dans un quartier défavorisé situé à l’ouest de Houston, les rapports tumultueux entre une adolescente paumée et torero vieillissant.

La critique du film

La compétition Un certain regard est un moment qui permet bien souvent de découvrir de nouveaux aspects de cinémas nationaux qu’on croit pourtant bien connaître. Bull de la réalisatrice Annie Silverstein dévoile de nouveaux visages, notamment le duo Rob Morgan et Amber Havard, improbable association entre un adepte du montage de taureau sauvage et une jeune adolescente de 14 ans en pleine crise personnelle.

Dans sa thématique le film fait tout d’abord penser au The rider de Chloé Zhao, présenté à la Quinzaine des réalisateurs en 2016. On y explore la même face cachée de l’Amérique, celle qui aime à regarder des hommes risquer leur vie pour rester quelques secondes en équilibre sur un animal en furie. Mais sans doute que le cœur du film tend plus vers le Winter’s bone de Debra Granik, qui avait révélé Jennifer Lawrence en 2010. On y découvrait une très jeune femme élevant presque seule ses frères et sœurs, veillant sa mère presque impotente.

Bull film Cannes
Dans Bull, Kristal est élevée par sa grand-mère, avec sa très jeune sœur. Sa mère est emprisonnée et il n’est pas question de père pour aucune des deux filles du foyer. Déboussolée, Kristal est en perdition jusqu’à sa rencontre avec Abe, voisin taciturne qui, après l’avoir presque fait incarcérée, la prend sous son aile. Ces deux solitudes qui se croisent donnent tout son cachet au film qui, sans aucune dramaturgie trop poussée, accompagne l’émotion avec pudeur, comme un cadeau, et parfois également comme un fardeau.

Souhaitons à Annie Silverstein un aussi beau destin que celui de sa compatriote Chloé Zhao, qui avait su convaincre le plus grand nombre avec ses deux premiers longs métrages. Si Bull est sans doute moins impressionnant que ces deux exemples, il révèle deux visages touchants au cœur d’une Amérique toujours plus en crise.



Un certain regard à Cannes 2019 // Grand Prix et Prix de la Critique au festival de Deauville 2019