still_avengers

AVENGERS

5
Ludique

Lorsque Nick Fury, le directeur du S.H.I.E.L.D., l’organisation qui préserve la paix au plan mondial, cherche à former une équipe de choc pour empêcher la destruction du monde, Iron Man, Hulk, Thor, Captain America, Hawkeye et Black Widow répondent présents. Les Avengers ont beau constituer la plus fantastique des équipes, il leur reste encore à apprendre à travailler ensemble, et non les uns contre les autres, d’autant que le redoutable Loki a réussi à accéder au Cube Cosmique et à son pouvoir illimité…

Que ce soit dit et assumé sans détour : j’ai trouvé les films Iron Man et Thor mauvais et peu intéressants, tandis que les Hulk ou Captain America n’ont jamais suscité la moindre envie de visionnage. Cependant, devant l’invasion de retours positifs sur le film de Joss Whedon (le bienheureux papa de Buffy, série phare des années 90), je me suis étrangement décidé à franchir le pas et effectuer le déplacement – pas à reculons mais presque. 

J’essaie de me mettre en mode Sheldon Cooper mais je rame les premières minutes pour rentrer dans l’univers et comprendre les tenants et les aboutissants. Je m’imagine en train de rester hermétique et sceptique pendant plus de deux heures, ce qui me semble par avance interminable. Heureusement, les explosions arrivent rapidement, la mémoire me revient quand je me rappelle que le vilain Loki est le faux-frère rageux de Thor – et qu’il n’est pas content. Je pige assez vite l’essentiel de l’intrigue. Avec son cube bleu qui scintille – qu’il a sûrement acheté chez Casa – il compte ouvrir un vortex vers son monde et faire débarquer ses amis Chitauris sur notre bonne vieille planète, le tout sans l’accord de Claude Guéant. Mais Samuel L. Jackson déguisé en Pirate d’eau douce n’est pas vraiment sur la même longueur d’onde. Heureusement, il a le bras long et décide illico presto de convoquer sa Dream Team de super-héros, tous plus ringards les uns que les autres : un nerd qui devient tout vert quand il se fâche, un soldat de l’Oncle Sam décérébré et supra-kitch, un milliardaire arrogant qui n’a jamais guéri de sa passion pour les Transformers, un blond avec un gros marteau et une bombasse russe et rousse. Ensemble, avec leurs égos démesurés, ils vont tenter de raisonner le rejeton mal-aimé venu d’Asgard. Alors bien sûr, tout ça n’est pas très inventif. Rien de surprenant dans cette intrigue, ce qui permet à n’importe quel geek en herbe de comprendre ce qui est en jeu – et à la pimbêche à frange derrière moi d’arrêter de questionner son boyfriend sur l’identité de chacun.

Avec tout ce joyeux bordel, Joss Whedon – qui a écrit lui-même le scénario de ce kiffe ultime pour boutonneux à lunettes – s’en sort remarquablement bien. Hormis une deuxième demie-heure pas spécialement palpitante, on suit son blockbuster avec un certain plaisir. La réalisation et les effets spéciaux sont assez bluffants, le rythme est soutenu et les répliques bien senties passent plutôt bien (quel taquin ce Stark). Il contient même un brin de malice qui n’est pas de trop dans ce grand déferlement d’explosions, de muscles et d’effets spéciaux. S’il ne devrait pas survivre à un (re)visionnage sur petit écran, The Avengers est ce qu’on peut appeler un bon film pop-corn. Bien foutu, assumé, fun et divertissant. C’est déjà ça. 

JOSH WHEDON | 142 MIN | 25 AVRIL 2012 | ROBERT DOWNEY JR, SCARLETT JOHANSSON, SAMUEL L. JACKSON



24
Poster un Commentaire

avatar
17 Fils de commentaires
7 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
12 Auteurs du commentaire
debrider purevidFredTarantinomympinthecrazyheadSquizzz Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
ynausicaa
Invité
J’ai kiffé moi en prenant l’expression du djeuns. J’ai eu un peu de mal à comprendre mais c’est assez simple (je n’ai vu ni Thor, ni captain Amrica, ni Iron Man) ca fait beaucoup. Mais j’ai bien ri à ce Tony Stark (et son t-shirt Black Sabbat!). J’avais du mal à rester sérieuse face à Thor et Captain America (leur costume, non mais sérieusement, ils sont ringard! Et c’est ce qui fait leur atout…).
J’ai passé un bon moment, bien ri (Thor et Hulk, Loki e Hulk assez sympa). Un bon film popo corn.
Ornelune
Invité
Le maintien de la paix dans le monde ? Le SHIELD plutôt que l’ONU ? Le bâtiment de l’ONU n’est-il d’ailleurs pas dans l’ombre de la Stark tower à NY ? Si, si.
selenie
Invité
Effectivement un très bon cru. Scénario un peu classique mais un mixte humour-action qui relève le tout. 3/4
neil
Invité
Tout pareil. J’ai pas compris grand chose mais il n’y a rien à comprendre. Ce qui n’empêche pas de passer un bon moment sans grand enjeu.
Ashtray-girl
Invité
« Bien foutu, assumé, fun et divertissant. » C’est très bien résumé, ma foi. Même si j’ai, a priori, bien plus apprécié que toi, pour le coup.
Flow
Invité
« J’essaie de me mettre en mode Sheldon Cooper »
😆
Fallait la caser celle-là. Eh bien j’étais dans ce mode là et j’ai adoré!
Squizzz
Invité
Si t’as pas aimé « Thor » et « Iron Man », tente même pas « Hulk » et « Captain America »… Sinon assez d’accord avec ta critique (que j’ai trouvée fort drôle, au passage), rien de bien nouveau et de bien palpitant, mais ça se laisse regarder.
inthecrazyhead
Invité
Fort bien apprécié ma foi! J’en ai eu plein la vue et beaucoup d’humour qui fait mouche! Scénario simple mais très divertissant quand même, du coup j’ai passé un excellent moment!
mymp
Invité
Pour ma part, c’est raté : c’est affreusement long et chiant (à part l’attaque du vaisseau du SHIELD et le final bien sûr à Manhattan qui en met plein la vue). Moi qui suis fan de super-héros depuis mon enfance (j’ai grandi avec Strange et Cie), je n’ai (presque) jamais retrouvé l’éclat et la fascination des BD dans les films (qui sont généralement des catastrophes, voire des trahisons : Daredevil, Hulk, Les 4 fantastiques, etc.), et donc dans celui-là. Dommage.
FredTarantino
Invité
C’est vraiment sympatoche 😀
L’ensemble du film est bien équilibré et tout les supers héros ensemble marche mieux je trouve que séparément en comparaison de tout les films solos. C’est rythmé, drole, avec de l’action a foisson, mais aprés c’est sur qu’on atteint pas la profondeur d’un Batman
trackback
[…] le bon humour, l’action variée, la dualité des personnages. Il s’agit du premier post-Avengers et celui-ci s’inscrit parfaitement dans sa continuité. Les personnages ont évolué de façon […]
debrider purevid
Invité
Outil de débridage Purevid sur internet gratuit pour visionner
vos films et séries sans coupures et gratuitement
trackback
[…] en seulement douze jours après la fin du tournage d’Avengers premier du nom, Beaucoup de bruit pour rien est l’adaptation moderne de la comédie théâtre […]
trackback
[…] le premier plongeait notre super-héros en pleine Seconde Guerre mondiale, ce volet post-Avengers nous montre notre justicier étoilé s’adaptant au monde moderne. Aussi atypique que son premier […]
trackback
[…] seulement ce numéro 2 reste à des années-lumières des Batman de Nolan voire de la clique des Avengers, mais il réussit même l’exploit d’égaler la médiocrité de […]
trackback
[…] science-fiction, on y retrouve tous les ingrédients qui ont fait la réussite des films autour des Avengers. Le ton est léger, l’humour est efficace et les liens entre les personnages s’y construisent […]
trackback
[…] en tête : Les nouveaux héros cible un public jeune et cherche à démocratiser la mouvance Avengers, nous donnant régulièrement l’impression de suivre les péripéties du célèbre […]