COCO | Un Disney très inspiré de Guillermo Del Toro ?

Qui ?

La nouvelle production Disney-Pixar, Coco, sera dirigée par l’américain Lee Unkrich, présent chez Pixar depuis la réalisation du premier Toy Story en 1995 et qui avait enfin pu s’atteler seul à la réalisation avec Toy Story 3 en 2010. Délaissant alors la réalisation pour la production avec Monstres Academy et Le Voyage d’Arlo, il revient sur le devant de la scène avec Coco – avant de boucler également l’écriture de Toy Story 4 attendu pour 2019.

En ce qui concerne le doublage, pour le moment, seules deux personnalités sortent du lot : Gael Garcia Bernal (vu récemment dans Neruda, le biopic de Pablo Larrain sur le poète chilien Pablo Neruda) qui doublera le personnage d’Hector et Benjamin Bratt (qui a récemment incarné Jonathan Pangborn dans Doctor Strange) qui incarnera la voix du guitariste et acteur Ernesto de la Cruz. Pour les voix françaises, il faudra en revanche attendre un peu… 

Quoi ?

Le synopsis officiel vient d’être communiqué par Disney-Pixar :

Depuis déjà plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai déchirement pour le jeune garçon dont le rêve ultime est de devenir un musicien aussi accompli que son idole, Ernesto de la Cruz.

Bien décidé à prouver son talent, Miguel, par un étrange concours de circonstances, se retrouve propulsé dans un endroit aussi étonnant que coloré : le Pays des Morts. Là, il se lie d’amitié avec Hector, un gentil garçon mais un peu filou sur les bords. Ensemble, ils vont accomplir un voyage extraordinaire qui leur révèlera la véritable histoire qui se cache derrière celle de la famille de Miguel…

Quand ?

L’idée du film avait était soumise par Lee Unkrich en 2010, suite à la sortie de Toy Story 3. Deux ans plus tard, Disney annonce la mise en projet d’un long métrage basé sur « El dia de Los Muertos », le jour des morts, fête traditionnelle de la culture mexicaine. Cependant, suite à cette annonce, un mouvement s’éleva contre ce film sur les différents réseaux sociaux, dénonçant le merchandising d’une fête à caractère religieuse. Le coup de grâce fut alors porté par Lalo Alcaraz, un dessinateur de comics qui créa une affiche de cinéma fictive dénommé « Muerto Mouse » montrant un Mickey Mouse de la taille de Godzilla piétinant la populace avec en accroche, « It’s coming to trademark your cultura. » ( = Il arrive pour faire de votre culture une marque.). Malin, Disney engage en 2015 ce même Lalo Alcaraz en tant que consultant et le film peut enfin démarrer sa production. L’animation débutera en avril 2016.

Le film arrivera sur nos écrans le 29 novembre 2017, quelques mois après Cars 3 attendu pour le mois d’août.  

Pourquoi ?

Disney-Pixar semble actuellement beaucoup s’intéresser au potentiel de la culture des différentes minorités du peuple américain. Après les croyances du peuple Maori dans Vaiana, Coco va mettre en avant les traditions de la population mexicaine. Disney s’offre-t-il là un habile pied de nez à l’administration de Donald Trump, toujours entré en fonction et hostile à la présence d’émigrés mexicains aux Etats-Unis ? En cela, la sortie du film sera plus qu’intéressante.

En revanche, ce ne sera pas la première fois que le regard mexicain sur le monde des morts sera exploité dans le domaine de l’animation. En effet, en 2014, La légende de Manolo de Jorge R. Gutierrez (produit par Guillermo Del Toro) abordait lui aussi le conflit entre morts et vivants ainsi que le choix entre la musique et la vocation familiale. On espère donc que les doutes autour des similitudes dans le script ainsi que dans le design voleront en éclats au moment de sa découverte en fin d’année.  




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre