featured_Citizenfour

CITIZENFOUR

8
Passionnant

En 2013, Edward Snowden déclenche l’un des plus grands séismes politiques aux Etats-Unis en révélant des documents secret-défense de la NSA. Sous le nom le code « CITIZENFOUR », il contacte la documentariste américaine Laura Poitras. Elle part le rejoindre à Hong Kong et réalise en temps réel CITIZENFOUR, un document historique unique et un portrait intime d’Edward Snowden.

Révélations.

Après avoir réalisé le documentaire My Country, My Country, traitant de l’Irak sous l’occupation américaine, la réalisatrice Laura Poitras se retrouve sur la liste de surveillance du département de la Sécurité intérieure des Etats-Unis. Elle commence alors, en 2011, la réalisation d’un documentaire sur les programmes de surveillance généralisée. Elle est alors contactée par un anonyme, qui souhaite lui faire des révélations sur les données collectées par la NSA (National Security Agency) via les réseaux téléphoniques et internet…

Un tel synopsis pourrait rivaliser avec les plus grands thrillers américains, mais il s’agit bel et bien du point de départ de Citizenfour, film documentaire de Laura Poitras, qui revient sur l’affaire Edward Snowden et les révélations qu’il fera sur les programmes de surveillance en masse de la NSA. Si le film est un très bon résumé du scandale qui a secoué le monde entier en juin 2013, il ne se limite heureusement pas à une simple présentation des faits sortis dans la presse. Laura Poitras ayant été au cœur même des événements, elle nous ouvre les portes des coulisses de l’affaire. Ainsi, pendant ce qui se révèle certainement comme la partie la plus passionnante du film, le spectateur va être invité à partager la chambre d’hôtel d’Edward Snowden à Hong-Kong, pendant la semaine qui précéda ses déclarations. Des premières interviews et révélations à l’élaboration de la stratégie à adopter pour le lancement de cette bombe politique, Laura Poitras nous plonge au cœur du journalisme d’investigation. Rare et absolument passionnant.

En parallèle, Citizenfour livre un portrait d’Edward Snowden plus intime que celui que l’on a pu lire dans les journaux. Le film lève le voile sur sa personnalité complexe, sur ses motivations, montre sa détermination, sa force tranquille et sa conscience des choses. Mais derrière ce héros des temps modernes, prêt à renoncer à sa liberté physique pour défendre sa liberté intellectuelle (et celle de tous), se cache également un être humain, dont le film dévoile les instants de fragilité, comme lorsqu’il s’inquiète pour son amie (qui a vu débarquer chez elle les services de la NSA) ou dans les derniers moments qui précèdent ses révélations puis sa fuite. La caméra de Laura Poitras, au plus près et aidée par l’ambiance de huis-clos de la chambre d’hôtel, rend compte de toute l’étendue du sacrifice d’Edward Snowden, lorsqu’elle capte ses instants de silence et de solitude.

Et justement, au-delà des images inédites que le film révèle, au-delà des portes qu’il nous ouvre, il faut aussi rendre hommage au travail de cinéaste de Laura Poitras. Déjà par la qualité des images fournies, avec une caméra qui arrive à être discrète tout en livrant des vrais plans de cinéma qui, associés à un montage absolument brillant, donnent à Citizenfour des allures de film de fiction. La construction de celui-ci renforce encore cette idée, avec notamment une introduction digne d’un thriller (des mails intrigants sur une musique angoissante) ou un final à la mise en scène assumée. Le choix de certaines séquences accentue la volonté de faire naître une tension narrative, notamment lorsque l’ambiance dans la chambre d’hôtel frise la paranoïa, ou qu’une alarme incendie vient perturber les protagonistes. Ainsi, parce qu’il s’éloigne des traditionnelles interviews face caméra et de la voix-off omniprésente (elle est utilisée avec parcimonie et plus comme une narration), Citizenfour se vit encore plus de l’intérieur et finit par prendre le spectateur aux tripes. On souhaite donc bonne chance à Oliver Stone pour rivaliser, tant sur le fond que sur la forme, avec la fiction qu’il est en train de préparer sur la vie d’Edward Snowden. C’est loin d’être gagné d’avance… 

La fiche

thb_Citizenfour

CITIZENFOUR
Réalisé par Laura Poitras
Avec Glenn Greenwald, Kevin Bankston, Edward Snowden…
Etats-Unis, Allemagne – Documentaire
Sortie en salle : 4 Mars 2015
Durée : 114 min




0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Amelie
5 années il y a

Je suis d’accord sur le fait que le contenu est tres interessant, mais j’ai trouve le montage et la mise en scene vraiment faibles. On verra si la version avec Joseph Gordon-Levitt se revele plus captivante…

тном ряи
Administrateur
Reply to  Squizzz
5 années il y a

J’ai également de gros doutes quant à la capacité de Stone à faire mieux.

3
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x