still_unjour

UN JOUR

Après le réussi Une éducation, Lone Scherfig fait un grand pas en arrière avec cette comédie romantique fade, prévisible et tire-larmes. Tout ce qui fonctionnait dans son précédent film échoue ici lamentablement dans cette histoire répétitive qui nous laisse complètement de marbre (si l’on excepte le dernier quart d’heure). L’Oscar de la tête à claques revient à : Anne Hathaway avec ses vieilles binocles. Jim Sturgess grimé fait quant à lui concurrence à Radcliffe dans l’épilogue de HP7.


LONE SCHERFIG | USA | 108 MIN | 24 AOUT 2011 | ANNE HATHAWAY, JIM STURGESS, PATRICIA CLARKSON



2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
SquizzzWilyrah Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Wilyrah
Invité
Si vous avez aimé THE NOTEBOOK avec Gosling et McAdams, si vous avez aimé UNE EDUCATION avec la très craquante Carey Mulligan, alors vous n’aimerez pas UN JOUR, une comédie romantique fadasse et prévisible, un navet à l’eau de rose aussi soporifique qu’un speech de Jean-Pierre Chevènement, aussi répétitif et lassant qu’un CD de Paul Kalkbrenner, aussi artificiel que les seins de Mariah Carey.
Squizzz
Invité
Ca me fait plaisir de lire cette critique, moi qui voit fleurir partout sur facebook des profils style « Allez voir « Un jour », c’est trop triste/beau ». NON c’est bateau, vu et revu !!!