still_thefighter

THE FIGHTER

Micky Ward est un jeune boxeur dont la carrière stagne. Son frère Dicky Eklund, lui, a connu la gloire sur le ring, il y a bien longtemps. C’était avant qu’il ne sombre dans la drogue. Micky va rencontrer Charlene, une femme au caractère bien trempé, qui va l’aider à s’affranchir de l’influence négative de sa mère, qui gère maladroitement sa carrière, et de ses soeurs envahissantes. Trop de non-dits, d’échecs et de souffrances. De l’entraînement à la gloire, The Fighter raconte l’histoire vraie du boxeur Micky Ward, entraîné par son frère Dicky.

The Fighter perpétue la longue tradition des films sur la boxe en nous faisant suivre la véritable histoire de Micky Ward, passant du statut de petit boxeur faire-valoir à celui de champion des rings, en dépit de son entourage difficile (entre une mère castratrice, un frère boxeur déchu et devenu crack-addict et une petite-amie à fort caractère). De mon point de vue, c’est d’ailleurs la relation tumultueuse de cette fratrie qui constitue l’intérêt essentiel du film. Christian Bale interprète génialement ce frère fucked-up dans cette quête de rédemption qu’il souhaite mener en conduisant son frère cadet au succès que lui n’a jamais véritablement atteint.

Projet pour lequel s’est battu Mark Wahlberg (sans les gants!) The Fighter est une réussite incontestable. Bien qu’elle manque d’un brin d’intensité et de folie épique comme il y en avait dans la saga Rocky notamment, elle bénéficie d’une distribution de qualité avec un Christian Bale – tour à tour ravagé, excentrique et poignant – au sommet de son (noble) art. 

star_2

DAVID O. RUSSELL | USA | 113 MIN | 09 MARS 2011 | MARK WAHLBERG, CHRISTIAN BALE, AMY ADAMS



0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
8 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Dasola
8 années il y a
Bonsoir Wilyrah, pas encore vu (pas trop fan des films de boxe). Bonne soirée.
Squizzz
8 années il y a
Effectivement, les relations familiales sont les plus intéressantes, mais n’arrivent pas (enfin pour moi) à remonter le niveau d’un film assez plat car déjà vu et à la réalisation sans relief.
Christophe
8 années il y a
Complètement d’accord avec toi. Un bon film de boxe, porté par un très bon casting, Bale en tête, vraiment génial
Vincent
8 années il y a
Hum nan, il y a bien plus de « folie épique » dans Fighter que dans Rocky, ne serait-ce que dans la façon dont O. Russell filme la boxe !
Sur ASBAF on a adoré : http://www.asbaf.fr/2011/03/fighter-magique-boxe.html
Gabriel
8 années il y a
On est d’accord 😉
Neil
8 années il y a
Le casting est fabuleux et les relations familiales font l’intérêt du film. Ce n’est pas le choc annoncé par certains mais un film solide.
trackback
6 années il y a
[…] un The Fighter honorable (ayant permis à Christian Bale et Melissa Leo de décrocher un Oscar) et un Happiness […]
trackback
6 années il y a
[…] comédiens entourant Joaquin Phoenix sont tous impeccables, notamment Amy Adams (American Bluff, The Fighter) en amie fidèle et Rooney Mara (Millenium, Effets secondaires) en ex-fiancée troublante et […]
8
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x