featured_Captain-fantastic

CAPTAIN FANTASTIC

6
Attachant

Dans les forêts reculées du nord-ouest des Etats-Unis, vivant isolé de la société, un père dévoué a consacré sa vie toute entière à faire de ses six jeunes enfants d’extraordinaires adultes. Mais quand le destin frappe sa famille, ils doivent abandonner ce paradis qu’il avait créé pour eux. La découverte du monde extérieur va l’obliger à questionner ses méthodes d’éducation et remettre en cause tout ce qu’il leur a appris. 

Le rôle de sa vie.

Nouveau rejeton du cinéma indépendant américain passé par la case Un Certain Regard au dernier Festival de Cannes, Captain Fantastic séduit par sa sincérité. S’il n’a pas la singularité d’un Wes Anderson ou l’énergie débordante de Le Rôle de ma Vie, dont il suit la lignée, le second film de Matt Ross est avant tout une belle et attachante photo de famille. On se délecte de situations savoureuses gentiment acides (la virée chez la belle-sœur, le camping, la rencontre avec le flic…) tout en regrettant une dernière partie trop mélo pour convaincre totalement.

Campé par l’excellent Viggo Mortensen qui compose une figure paternelle charismatique, Ben vit avec sa troupe dans la marginalité la plus totale, dans les tréfonds d’une forêt nord-américaine. Passée la poussive mise en place du film, qui fait la part belle aux grands espaces et à l’éducation des enfants en mode Man vs Wild, on bascule dans un road-movie qui va donner l’occasion à cette famille hors-norme de découvrir ce Nouveau Monde, bien plus hostile qu’il n’y paraît. En dépit de quelques scènes « tarte à la crème », Captain Fantastic explore avec justesse et sensibilité les thèmes universaux de la famille, de l’éducation et de la filiation tout en égratignant les aberrations du consumérisme de masse et de l’ignorance ambiante.

La photographie est soignée, la musique impeccable (coucou Sigur Ros !) et les jeunes acteurs parfaitement dirigés, de quoi passer l’éponge sur un final consensuel, visant à ménager la chèvre et le chou, pour apprécier cette parenthèse vaporeuse qui offre à Viggo Mortensen l’un des plus beaux rôles de sa vie.

La fiche

thb_Captain-Fantastic

CAPTAIN FANTASTIC
Réalisé par Matt Ross
Avec Viggo Mortensen, Frank Langella, George Mackay…
Etats-Unis – Thriller
Sortie : 12 Octobre 2016
Durée : 120 min




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de