featured_FLOP-films-2014-déceptions

BILAN 2014 | Les déceptions de l’année

Poursuivons ce BILAN 2014 avec une autre catégorie de FLOP FILMS : Les déceptions. Voici donc une petite sélection de films n’ayant pas été à la hauteur des attentes suscitées. Entre petite et grosse déception, certaines grosses sorties ont frustré ou déçu. N’hésitez pas à nous faire part de vos déceptions de l’année. 


featured_Exodus

EXODUS – Ridley Scott

Techniquement épatant, le nouveau péplum de Ridley Scott souffre en revanche de gros problèmes d’écriture. Aucune émotion et de véritables soucis narratifs. Seront-ils résolus avec le director’s cut ? Rien n’est moins sûr… 4/10


still_talf

Tom à la ferme – Xavier Dolan

Deux films en 2014 pour le prodige québécois… deux métrages pas du même calibre. En donnant trop l’impression d’avoir fait un film pour plaire à la critique et se débarrasser de ses fulgurances esthétisantes, Tom à la ferme laisse sur un sentiment frustrant d’avoir assisté à un pur exercice de style. Le qualifier de « déception » est peut-être un mot fort, qui en choquera plus d’un. Toutefois, l’estime qu’on porte au canadien décuple nos exigences. Fort heureusement, Xavier Dolan se fera pardonner quelques mois plus tard… 4/10


featured_Locke

Locke – Steven Knight

Ce huis-clos porté par Tom Hardy avait de quoi susciter quelques espoirs. Malheureusement, le premier long-métrage de Steven Knight manque autant d’épaisseur que de puissance dramatique. On s’ennuie. Beaucoup. 4/10


still_MeaCulpa

Mea Culpa – Fred Cavayé

Premier échec pour Fred Cavayé après deux thrillers particulièrement bien maîtrisés. Mea Culpa, malgré ses qualités de mise en scène et sa superbe photographie, souffre énormément de ses défauts d’écriture, de ses rebondissements grotesques et d’une interprétation trop souvent risible. 4/10


featured_Samba

Samba – E. Tolédano / O. Nakache

Le trio d’Intouchables remet ça. Le virage n’était pas facile à négocier et l’intention était honorable. Malheureusement; Samba désole par le simplisme de son propos et les lacunes scénaristiques d’un film se reposant beaucoup trop sur son sympathique comédien principal qui rappelle trop souvent Doudou du SAV. Charlotte Gainsbourg sauve le film du désastre. 4/10


still_Noe

Noé – Darren Aronofsky

Comme Ridley Scott, Darren Aronofsky se serait essayé au péplum religieux. Comme Ridley Scott, celui-ci aura eu beaucoup de mal à gérer la dimension émotionnelle et dramaturgique de son film. Boursoufflé, long et parfois un peu cheap. 4/10


Godzilla Bryan Cranston Aaron Taylor-Johnson

Godzilla – Gareth Edwards

On attendait beaucoup de ce remake dont les premières images faisaient saliver. Au final, hormis les géniales scènes d’apparition du monstre, le film peine à convaincre dès lors qu’il s’attarde trop sur les bipèdes. Godzilla est aussi éblouissant techniquement que décevant en termes de rythme et de caractérisation des personnages. 5/10


still_2J1N

Deux jours, une nuit – Frères Dardenne

Répétitif et mollasson, le dernier film des frères Dardenne a été très surestimé par la critique et les festivaliers. On a connu les deux belges plus inspirés et plus poignants. Coup manqué. 5/10


featured_SinCity2

Sin City 2 – R. Rodriguez & F. Miller

Hormis son séduisant segment principal porté par le tandem Eva Green / Josh Brolin, cette suite trop tardive donne trop souvent le sentiment de tourner à vide. Dommage. 5/10


still_Interstellar

Interstellar – Christopher Nolan

Présence surprenante d’Interstellar dans cette sélection des déceptions de l’année ? Pas vraiment. Si le dernier métrage de Chris Nolan bénéficie de sérieux atouts et d’indéniables qualités, le sentiment majeur reste celui de la déception. Point d’enthousiasme à l’issue de la projection d’un film qui aura sérieusement accusé le coup en route et en fin de parcours. Longueurs, lourdeurs, Nolan est allé un petit peu trop loin dans sa folie des grandeurs. Interstellar s’avère être son film le plus prétentieux et le moins réussi depuis Insomnia. 5/10


 

Autres films qui auraient pu se trouver dans ce Flop des déceptions de l’année : Magic in the moonlight, Un été à Osage County, The Grand Budapest Hotel, The Double, New-York Melody, Maps to the stars, Last days of summer, Qui vive, Serena, Coldwater…

Liste non-exhaustive. À compléter au besoin. Quels sont vos déceptions de l’année 2014 ? Partagez votre sélection. (Re)Découvrez le Flop 2013 et le Flop 2014 des Pires films de l’année…

 ( cliquez sur l’image pour lire la critique )    


Rendez-vous dans quelques jours pour le TOP FILMS 2014.




4
Poster un Commentaire

avatar
4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
MadimadoL’année 2014 vu par… | La soif du septième arttinalakillerMarla Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Marla
Invité
Tiens, je dirais plutôt que Samba est meilleur qu’Intouchables: http://marlasmovies.blogspot.fr/2014/10/samba-le-rire-au-coeur-drame.html
tinalakiller
Invité

Je vais exprimer mon avis sur les films vus que tu cites. – Samba : L’avant-première avec les acteurs et les réalisateurs a été plus sympa que le film. Un bon sujet mais gâché par une histoire d’amour inintéressante et des loooooongueurs. Après, le casting est bon. – Noé : vu que je n’aime pas Aronofsky (j’avais particulièrement détesté Black Swan), disons qu’il ne s’agit pas d’une déception. Je dirais que c’est un divertissant correct avec des défauts gros comme un camion (genre les Transformers, la réécriture débile de l’histoire, les mômes insupportables qui ne pensent qu’à s’accoupler etc…). –… Lire la suite »

trackback
[…] 2014 a été une année décevante. Beaucoup de films potentiellement enthousiasmants pour peu de réelles satisfactions. Allen, […]
Madimado
Invité
Noooon ?! Je ne suis pas la seule à ne pas avoir aimé Interstellar ! Je n’y croyais plus…