featured_blessed-virgin-virginie-efira

BENEDETTA | Le nouveau Verhoeven pas avant 2020

Qui ?

Après le succès public et critique de Elle (2016), son dernier long-métrage dont la teneur subversive a plus ou moins divisé la rédaction, le réalisateur néerlandais Paul Verhoeven revient avec un nouveau projet francophone, Benedetta. Toujours produit par Saïd Ben Saïd, il met en scène une comédienne montante qui n’est désormais plus une révélation : Virginie Efira. Déjà présente dans Elle, elle campait l’épouse catholique et crypto-perverse de Laurent Lafitte. L’actrice belge, qui enchaîne plusieurs rôles judicieux ces dernières années au cinéma, tiendra ici le rôle principal.

Subversif, provocateur et à la limite du mauvais goût, en témoigne le clivage critique autour de Showgirls (1995), vulgaire navet pour les uns, bijou de provocation pour les autres, celui que l’on surnomme parfois le « hollandais violent » semble ici vouloir continuer à explorer les thèmes chers à son cinéma : le mal, la perversité, la vulgarité. Benedetta aborde également la question du christianisme, avec dans un coin de la tête de son auteur un projet de longue date : l’adaptation au cinéma de la vie de Jésus de Nazareth.

Quoi ?

Benedetta est une adaptation libre du roman de l’historienne Judith C. Brown Sœur Benedetta, entre sainte et lesbienne (1987), retranscription du procès de Benedetta Carlini (XVIe siècle), une nonne condamnée pour imposture ainsi que pour sa liaison amoureuse avec une autre religieuse. Entre son ambition d’asseoir sa position de sainte et son amour passionnel, le personnage principal du roman, doté de visions mystiques et érotiques à partir de l’âge de vingt-trois ans, donnera sans doute à son interprète, Virginie Efira, de quoi produire une performance remarquée et subversive sous le regard avisé de Verhoeven.

Virginie Efira dans Benedetta de Verhoeven

Quand ?

Mise à jour : Benedetta ne sortira finalement pas en 2019 alors que tout laissait présager une sélection au prochain festival de Cannes. Il faudra attendre 2020 pour voir le nouveau film de Paul Verhoeven en salle.

Pourquoi ?

Après dix ans en dehors des radars (avant Elle, son dernier long-métrage, Black Book, remonte à 2006), Paul Verhoeven, à 78 ans et avec l’appui solide du producteur Saïd Ben Saïd, semble vouloir rattraper le temps perdu. C’est au sein du cinéma français qu’il connait une forme de renaissance. Virginie Efira, désormais considérée comme une actrice de haut-rang après ses rôles dans Elle (2016) et Victoria (2016), sera sans doute l’un des atouts majeurs de Benedetta, comme l’était la performance d’Isabelle Huppert dans le précédent film du cinéaste.

Affiche teaser de BENEDETTA de Verhoeven




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de