WONDER WHEEL | Kate Winslet chez Woody Allen

QUI ?

Après avoir passé le cap des 80 ans, on aurait pensé que Woody Allen aurait levé le pied. Pourtant, celui-ci semble toujours aussi décidé à maintenir son rythme d’une production par an. En parallèle de sa série Amazon, l’octogénaire a embrayé sur le tournage de Wonder Wheel, sa nouvelle comédie rétro se déroulant sur ses terres natales dans la Grande Pomme.

Et, comme souvent, celui-ci s’est offert un casting de choix avec une distribution composée de Justin Timberlake, Kate Winslet et Juno Temple, trois comédiens que le réalisateur n’a jusque-là jamais dirigé. Ce trio sera entouré (notamment) de James Belushi et Max Casella.

QUOI ?

Traduit littéralement, Wonder Wheel signifie « la roue merveilleuse ». Outre la dimension légèrement magique, que le réalisateur aime soigner dans de nombreux titres, celui-ci a pour point commun avec Café Society le fait qu’il rappelle un lieu célèbre à New York, la grande roue située à Coney Island.

QUAND ?

Le tournage s’est déroulé à New York en septembre dernier. Alors que son fidèle distributeur français, Mars films, n’a pas encore communiqué de date de sortie, il semblait probable que le cinéaste new-yorkais envoie son trio d’acteurs sur le tapis rouge cannois à l’occasion d’une traditionnelle présentation hors-compétition. Mais la conférence de presse de Messieurs Frémaux et Lescure, jeudi 13 avril, a infirmé notre intuition. Woody se rabattra-t-il sur la Mostra en septembre ?

MAJ : Programmé pour une sortie limitée début décembre outre-Atlantique, afin de le positionner idéalement avant la campagne des Oscars, le film de Woody Allen sortira en France le 31 janvier 2018. 

POURQUOI ?

Si Woody Allen donnait l’impression de décliner avec un Magic in the moonlight terriblement raté et une désagréable sensation de recyclage perpétuel, le prolifique metteur en scène a depuis rebondi grâce au charme ingénu et irrésistible de deux des comédiennes les plus enthousiasmantes du moment : Emma Stone (L’homme irrationnel) et Kristen Stewart (Café Society). L’annonce du choix de l’immense Kate Winslet comme tête d’affiche de cette nouvelle production suscite forcément une certaine impatience dans la rédaction, Allen offrant bien souvent de formidables rôles à ses actrices. Rappelons que Cate Blanchett avait reçu l’Oscar pour sa prestation dans le pourtant morose Blue Jasmine.

Enfin, revoir Juno Temple sous la direction d’un bon cinéaste ne peut que nous ravir, elle qui s’est faite bien trop discrète ces temps-ci et qui paraît toute légitime pour intégrer l’univers de papy Woody.




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre