featured_Amant-double

L’AMANT DOUBLE

Raté
 Chloé, une jeune femme fragile, tombe amoureuse de son psychothérapeute, Paul. Quelques mois plus tard, ils s’installent ensemble, mais elle découvre que son amant lui a caché une partie de son identité. 

Jeux de dupes

    • Cannes et François Ozon : Deux fois sélectionné en compétition cannoise à dix ans d’intervalle (pour Swimming Pool en 2003 et Jeune et jolie en 2013), François Ozon n’a jamais été récompensé. Il retrouve cette année le Festival de Cannes avec L’Amant Double, thriller sulfureux où il dirige à nouveau Marine Vacth aux côtés de Jérémie Rénier.
    • Notre avis : Porteur de bien des promesses sur le papier, le projet de François Ozon échoue tristement à l’écran en peinant à incarner ses personnages dans un film croulant sous ses (trop) nombreuses références. Librement adapté d’un roman de Joyce Carol Oates, L’Amant Double rappelle évidemment le cinéma de Brian de Palma ou de David Cronenberg sans parvenir à en approcher le trouble et la puissance d’évocation. Ici, rien de (vraiment) dérangeant si ce n’est un réalisateur qui semble se prendre beaucoup trop au sérieux pour séduire. Au mieux, son film indiffère profondément, au pire, il fait rire, enserré dans des idées de mise en scène ratées et un scénario faussement intelligent. Une tempête dans un verre d’eau.
    • Accueil des festivaliers : 50/50. Les avis étaient très tranchés à la sortie des projections et seule la performance de Jérémie Rénier paraît mettre tout le monde d’accord.
    • Palmomètre : Le film est jugé trop léger et imparfait pour prétendre à un quelconque prix.

 
L’AMANT DOUBLE – France – Thriller, érotique Sortie prévue : 26 mai 2017. Réalisé par : François Ozon. Avec : Jérémy Renier, Marine Vacth.. Durée : 107 minutes. 




Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de