still_History-family

A HISTORY OF VIOLENCE

 

PARCE QU’AU COURS D’UN BRAQUAGE, TOM STALL A ABATTU LES DEUX MALFRATS QUI MENAÇAIENT LA VIE DES EMPLOYÉS DE SON RESTAURANT ET CELLE DE SES CLIENTS, IL EST DÉSORMAIS ACCLAMÉ EN HÉROS ET SON AVENTURE S’ÉTALE À LA UNE DE TOUS LES MÉDIAS. ALORS QU’IL ESSAIE DE RETROUVER UNE VIE NORMALE LOIN DES FEUX DE L’ACTUALITÉ, UN CERTAIN CARL FOGARTY DÉBARQUE, CONVAINCU D’AVOIR RECONNU EN TOM CELUI AVEC QUI IL A EU AUTREFOIS DE VIOLENTS DÉMÊLÉS. TOM AURA BEAU NIER, DÉSORMAIS, FOGARTY ET SES HOMMES LE TRAQUENT. FACE À LA MENACE, TOM ET LES SIENS VONT DEVOIR SE BATTRE.

Petite famille parfaite

Dans une famille américaine tranquille et harmonieuse, une petite fille fait un cauchemar et toute la maison se lève en pleine nuit afin de la réconforter. Celle-ci, maintenant apaisée va pouvoir gentillement se rendormir et tout le monde fera de beaux rêves. Au déjeuner, la femme accueille son petite mari avec un ton mielleux et le regarde avec des yeux de merlan frit. Le soir, elle se débrouille pour que son fiston aille passer la soirée chez un copain et case la petite chez sa voisine – avec qui forcément elle doit bien s’entendre. Epouse parfaite, elle va même jusqu’à réaliser le moindre de ses fantasmes. Le papa est un modèle dans sa famille. Outre les paroles réconfortantes pour sa gosse lorsqu’elle rêve de vilains monstres la nuit, il sait avoir les mots qu’il faut pour que son aîné un brin nigaud se sente mieux dans ses pompes et ne se laisse intimider par le cador du bahut. La famille parfaite qu’on ne voit qu’aux Etats-Unis.

Malheureusement, deux truands vont venir troubler cette petite vie tranquille. Mais bien sûr, Tom Stall, plein de courage et valeureux qu’il est, va sauver sa clientèle et sa peau et se débarrasser d’eux en deux coups de feu bien expédiés. Devenu héros de la ville et coqueluche du moment des journalistes, il fera tout pour éviter d’être trop sous les projecteurs. Simple modestie ? Ce qu’on ne sait pas et qu’on va découvrir c’est que ce gentil Monsieur Toulemonde cache un passé et une personnalité bien moins sympathique.

Viggo Mortensen est le seul point fort de ce film bourré de clichés et en manque flagrant d’originalité et de sincérité. On peine à croire en cette histoire rocambolesque totalement caricaturale où son personnage va décider de s’absenter pour régler définitivement des histoires passées afin de retourner tranquillement à sa petite vie de famille et de papa modèle. Heureusement, le talent et l’expressivité de celui-ci vont éviter à David Cronenberg un film quasi-parodique digne de Walker Texas Ranger. En tout cas, au premier degré…

 




0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x